Principe de la table d’hôte

chambre table hoteEn complément des prestations d’hébergement, les propriétaires des gites ruraux ou de groupe, des chambres d’hôtes et autres hébergements insolites peuvent proposer la table d’hôtes.

Il n’existe pas, à ce jour, de définition légale de la table d’hôtes. Habituellement le soir, il est proposé un repas, constitué généralement de plats à base de produits régionaux, autour de la même table en compagnie du ou des propriétaires.

Seul un menu unique est proposé et le prix est forfaitaire.

Cuisine gourmande et convivialité

Chambre et table d’hôtes

produits locaux tableRien à voir avec un restaurant. Il s’agit d’un moment convivial et d’échange, l’occasion de faire connaissance avec les autres personnes partageant le repas et souvent de parler de la région, des activités à faire et à découvrir aux environs…

C’est également l’occasion de se faire plaisirs avec une cuisine gourmande, faite maison, pleine de saveurs et constituée de produit du terroir. Quel plaisir de goûter les spécialités locales dans la bonne humeur et la convivialité.

Pas besoin de chercher chaque soir un restaurant ou de faire de courses il suffit de s’installer à table. L’autre atout majeur de cette formule est le prix, bien moins cher qu’un restaurant, tout est compris de l’apéritif au café.

Réglementation de la table d’hotes

vin fromage ardeche dromeMalgré le caractère familial de la table d’hôtes, elle est assujettie à une réglementation essentiellement pour le service des boissons, l’hygiène alimentaire et la traçabilité des aliments.

L’activité de table d’hôtes se distingue de celle de restauration et doit respecter quatre conditions :

– Être pratiquer en complément de l’activité d’hébergement
– proposer un seul menu (sans choix possible pour les entrées, plats et desserts) et composée d’ingrédients du terroir autant que faire se peut
– servir le repas autour d’une table unique
– limiter la capacité d’accueil à celle de l’hébergement

La table d’hôtes en France n’est pas régie par la loi mais par la doctrine administrative et les usages.

Malgré tout la réglementation sur l’hygiène des aliments remis directement au consommateur s’applique à l’activité de chambres et tables d’hôtes, également pour une activité occasionnelle. Pour pouvoir offrir des boissons, alcoolisées ou non, le propriétaire d’une table d’hôtes doit avoir une licence restaurant.

La Drôme Ardèche

table ardecheVallée fertile et terroir de savoir-faire culinaire. Toutes les matières premières fruits, légumes, viande, fromage et vin sont produits entre vallée et montagnes de ces deux départements du sud de la France.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *